Lettre aux professeurs et directeurs d’école

La transplantation d’organes est victime de son succès. De plus en plus de patients sont actuellement candidats à ce traitement. Malheureusement, beaucoup meurent encore en liste d’attente faute d’organes.

Tant EUROTRANSPLANT (organisme d’allocation d’organes, reconnu officiellement par les législateurs de Belgique, des Pays-Bas, du G.D. de Luxembourg, d’Allemagne, d’Autriche, et de Slovénie), que les professionnels de la transplantation estiment que la raison principale de cette pénurie reste le manque d’informations de la population qui est l’une des causes essentielles du refus de prélèvement d’organes.

Des enquêtes menées tant dans la partie francophone que néerlandophone du pays ont montré que 86 % des adolescents n’étaient pas informés suffisamment sur le don d’organes.

Nous proposons :
1. Une information adaptée aux jeunes.
2. Une séance d’information pour les étudiants des dernières années du secondaire et du supérieur.
3. Un débat avec des témoins (patients, paramédicaux, …).
4, Un questionnaire sur les éléments fondamentaux du don d’organes. 5. D’ouvrir un débat sur la solidarité, d’inciter la réflexion dans toute la population via les jeunes.

Le but final de la campagne est d’introduire ces notions dans les programmes d’humanités. Ces informations pourraient être données par les enseignants de biologie, de morale, de religion, … avec l’aide de patients transplantés, de coordinateurs de transplantation, de paramédicaux, … et avec des supports audiovisuels.

Motiver les jeunes pour la réflexion sur un acte social par excellence est un projet d’envergure pour lequel nous espérons rencontrer votre intérêt et votre participation.

Nous sommes à votre disposition pour discuter de ce projet et vous rencontrer à votre meilleure convenance.