Insuffisance rénale chronique

Eurotransplant

Lorsque le patient est déclaré prêt pour la transplantation, il est inscrit sur une liste d’attente d’Eurotransplant, une organisation internationale qui coordonne la répartition des organes donnés en fonction de la compatibilité HLA. Lorsqu’une telle opportunité se présente, le patient est averti et est invité à se présenter d’urgence dans l’hôpital où il sera greffé. Délai d’attente : Le temps d’attente pour une transplantation peut être long, parfois plus de deux ans. Ce délai d’attente est fonction de plusieurs facteurs…

0
Read More

Trouver un donneur compatible

Qu’est-ce qu’un donneur compatible ? L’analyse des globules rouges Un organe donneur doit obligatoirement provenir d’une personne dont vous pouvez également recevoir une transfusion sanguine. Les globules blancs Si votre groupe sanguin est compatible avec celui du donneur, un examen sanguin déterminera les caractéristiques génétiques liées aux globules blancs (système HLA) du donneur et du receveur. Le groupe sanguin doit être identique entre donneur et receveur et les antigènes HLA aussi proches que possible. Le donneur ne doit évidemment pas…

0
Read More

La DPA ou Dialyse Péritonéale Automatisée

Une dialyse nocturne La DPA repose sur le même principe mais est uniquement réalisée de nuit, pendant le sommeil, sur une période de 8 à 12 heures. Avant le coucher, le patient relie le cathéter abdominal à un appareil préprogrammé. L’échange des substances se fait automatiquement. C’est l’appareil qui règle les heures de l’échange, laisse s’écouler le dialysat usagé et remplit l’abdomen avec une solution neuve. Une méthode moins contraignante Pour certains patients, la DPA représente une solution moins contraignante…

0
Read More

L’hémodialyse pratique

Le patient est couché à côté de l’appareil à dialyse. Le sang est pompé par une aiguille placée dans la fistule et envoyé vers le rein artificiel par un cathéter. Dans le rein artificiel, le sang est envoyé, grâce à la pompe, vers le dialyseur. C’est au sein de celui-ci que le sang entre en contact avec le liquide de dialyse, à travers la membrane semi-perméable qui assure le processus de filtration. Le sang filtré est ensuite renvoyé dans l’organisme…

0
Read More

Les conseils indispensables d’un(e) diététicien(ne)

Les conseils d’un(e) diététicien(ne) vous seront précieux pour mettre toutes ces mesures diététiques en pratique. Tout programme diététique sera d’ailleurs établi sur mesure. Chaque patient nécessite un régime alimentaire différent en fonction de la sévérité de sa déficience rénale, de son âge, du traitement de substitution de la fonction rénale et de sa motivation à suivre les conseils diététiques. Un régime alimentaire rénal est certes lourd. Mais il ne doit pas pour autant être lassant. (Vivo – p.47)

0
Read More

Qu’en est-il du phosphore ?

Le phosphore est présent dans beaucoup d’aliments : le lait, le fromage, les noix, les haricots secs ou encore les pois, mais aussi dans les sodas, colas, bières. Trop de phosphore dans le sang appauvrit les os en calcium, les rend poreux et par conséquent plus fragiles. Une calcification des articulations et des vaisseaux sanguins peut également apparaître. (Vivo – p.46)

0
Read More

Qu’en est-il des graisses végétales ?

Optez pour les graisses végétales Les huiles d’olive, de tournesol, de maïs et de soja contiennent des graisses insaturées, bénéfiques pour le coeur et les vaisseaux sanguins. Les poissons gras permettent également de prévenir l’athérosclérose (le rétrécissement) des vaisseaux. (Vivo – p.46)

0
Read More

Boire en quelles quantités ?

En phase de prédialyse, il est conseillé de boire normalement, en fonction de la soif. En phase de dialyse : On peut boire jusqu’à 1 litre en plus du volume urinaire. Les patients anuriques (qui n’urinent plus) doivent donc fortement limiter leurs apports. Sachez que la soupe, la glace et de nombreux fruits et légumes (melon, raisins, pommes, oranges, tomates, salade) contiennent déjà une bonne quantité d’eau. Enfin, boire dans de petits verres ou sucer un glaçon de jus de…

0
Read More

Faut-il limiter la consommation de protéines ?

Avant le début de la dialyse : Au début de l’insuffisance rénale, il est conseillé de ne consommer du poisson, de la viande ou des oeufs qu’une seule fois par jour. Ceci afin d’éviter aliments riches en protéines. En cas d’insuffisance rénale avancée, il convient de limiter davantage les apports en protéines. Si possible, la prise quotidienne de protéines doit être réduite à 0,8-1,0 gramme par kilo de poids corporel idéal. Votre diététicien(ne) peut vous prescrire un régime pauvre en…

0
Read More

L’élimination du potassium

L’élimination du potassium étant diminuée chez les patients atteints de troubles rénaux, ceux-ci peuvent présenter une teneur trop élevée en potassium dans le sang et éventuellement développer des troubles du rythme cardiaque. Dans certains cas, il convient donc également de surveiller ses apports en potassium. Veillez alors surtout à limiter les aliments riches en potassium comme les légumes crus, es légumineuses, les pommes de terre, les chips, le chocolat, les noix et les fruits. Les fruits secs ou confits, la…

0
Read More