Comment établit-on le décès avec certitude ?

Ceci peut arriver de deux façons :
1. Quelqu’un décède par arrêt cardiaque lorsque ses fonctions cardiaques et respiratoires s’arrêtent. Ceci signifie que l’on ne peut le ramener à la vie en rétablissant la circulation sanguine.
2. Dans le deuxième cas, la personne décède par mort cérébrale. C’est la situation où les fonctions cérébrales ont disparu. Dans la situation de mort cérébrale, le coeur reste, sous condition d’assistance artificielle, en fonctionnement durant quelques heures, mais la situation est irréversible. Ce sont ces patients qui pour la plupart sont pris en considération pour le don d’organes.