Faut-il limiter la consommation de protéines ?

Avant le début de la dialyse :

Au début de l’insuffisance rénale, il est conseillé de ne consommer du poisson, de la viande ou des oeufs qu’une seule fois par jour. Ceci afin d’éviter aliments riches en protéines. En cas d’insuffisance rénale avancée, il convient de limiter davantage les apports en protéines. Si possible, la prise quotidienne de protéines doit être réduite à 0,8-1,0 gramme par kilo de poids corporel idéal. Votre diététicien(ne) peut vous prescrire un régime pauvre en protéines en fonction de vos choix et de vos goûts personnels.
Les biscottes, les crackers, les biscuits, le pain, la farine ou encore les pâtes sont, par exemple des aliments pauvres en protéines.
En aucun cas, le fait de limiter l’apport en protéines ne doit conduire à se sous-alimenter.

(Vivo - p.44)