Le transplanté connaît-il l’identité de son donneur ?

La personne transplantée et sa famille ne peuvent savoir qui est le donneur de l’organe. Ceci est stipulé par la loi. Le contact se passe avec le coordinateur de transplantation pour éventuellement envoyer une lettre anonyme de remerciement de la part du transplanté aux proches du donneur. Lors de la transplantation, les informations concernant le déroulement de l’opération ainsi que l’état du patient sont communiquées à la famille souvent par le coordinateur.