Quels sont les sentiments que peuvent éprouver les proches à la suite d’une procédure de don d’organe ?

Le don d’organes peut être accepté de manière différente par les proches parents. Si la personne décèdée avait effectué la démarche officielle de don d’organes ou en avait manifesté le voeu, en général, la famille désirant respecter cette volonté y trouve une certaine consolation.
Par contre, si la personne décédée n’en avait jamais parlé, la situation est beaucoup plus délicate et nécessite plusieurs entretiens entre la famille et le corps médical qualifié. Cette approche doit être effectuée avec grande sensibilité en prenant le temps nécessaire. Ceci est très important, les proches ne doivent pas avoir le sentiment de devoir prendre une décision sous la pression due au temps. Ainsi, plus tard, les proches ne regretteront certainement pas leur décision d’acceptation.
Voilà pourquoi il est tellement important de discuter du don d’organe en famille avant de se trouver confronté à une situation d’urgence.