L’hémodialyse en pratique

Le patient est couché à côté de l’appareil à dialyse. Le sang est pompé par une aiguille placée dans la fistule et envoyé vers le rein artificiel par un cathéter.

Dans le rein artificiel, le sang est envoyé, grâce à la pompe, vers le dialyseur. C’est au sein de celui-ci que le sang entre en contact avec le liquide de dialyse, à travers la membrane semi-perméable qui assure le processus de filtration.

Le sang filtré est ensuite renvoyé dans l’organisme par un autre cathéter.

Une dialyse dure entre trois et cinq heures. Pendant ce laps de temps, le sang est continuellement pompé et renvoyé dans le corps, jusqu’à ce que suffisamment de déchets et d’eau aient été éliminés.

Le patient ne peut pas se lever pendant toute la durée de la dialyse.